Diététicien-nutritionniste ?

Introduction

On me demande souvent de définir mon métier, de dire qui sont mes patients, quel âge ont-ils…

En fait, une fois que j’ai dit que mon métier c’est d’aider les patients à mieux se nourrir en fonction de leurs objectifs et de leur besoins, je suis souvent un peu à court d’idées. Comme je suis absolument passionnée par mon métier, je me suis demandé pourquoi je ne parvenais pas à être plus prolifique sur un sujet que j’adore.

Eh bien, il est clair que chaque personne étant unique, je la considère évidemment comme telle, et du coup, il m’est difficile de faire du général avec mes patients qui sont tous particuliers et ont tous des situations uniques.

Je dirai donc que la diététique en libéral consiste à prendre soin de son patient, de l’enfance au grand âge, homme ou femme, et à l’écouter suffisamment pour entendre ses souhaits, ses peurs, ses difficultés, pour choisir avec lui un ou plusieurs objectifs de travail, qui mixeront mes compétences techniques sur l’alimentation avec son travail personnel de mise en oeuvre et d’expérimentation de mes conseils.

Qu’est-ce qu’un diététicien nutritionniste selon la règlementation ?

Depuis Janvier 2007, le diététicien est enfin reconnu comme professionnel de santé à part entière.

En effet la Loi N° 2007—127 donne un cadre juridique à la profession : définition du métier de diététicien, modalités d’exercice, délivrance du diplôme d’État de diététicien et inscription au fichier ADELI.

Définition du diplômé français

Art. L. 4371-3 – Le diplôme mentionné à l’article L. 4371-2 est le diplôme d’Etat français de diététicien.

Les modalités de la formation, ses conditions d’accès, ses modalités d’évaluation ainsi que les conditions de délivrance du diplôme d’Etat sont fixées par voie réglementaire.

Enregistrement du diplôme au fichier ADELI

Art. L. 4371-5 – Les diététiciens sont tenus de faire enregistrer sans frais leur diplôme, certificat, titre ou autorisation auprès du service de l’Etat compétent ou de l’organisme désigné à cette fin. En cas de changement de situation professionnelle, ils en informent ce service ou cet organisme. Il est établi, pour chaque département, par le service de l’Etat compétent ou l’organisme désigné à cette fin, une liste des membres de cette profession, portée à la connaissance du public.
Nul ne peut exercer la profession de diététicien si son diplôme, certificat, titre ou autorisation n’a été enregistré conformément au premier alinéa.

Exercice de la profession

Art. L. 4371-2 – Seules peuvent exercer la profession de diététicien et porter le titre de diététicien, accompagné ou non d’un qualificatif, les personnes titulaires du diplôme d’Etat mentionné à l’article L. 4371-3 ou titulaires de l’autorisation prévue à l’article L. 4371-4.

Le terme de « NUTRITIONNISTE » est un qualificatif qui ne définit pas une profession. Ce qualificatif peut être utilisé par toute personne ayant une formation (reconnue ou non) en nutrition

Définition européenne selon l’EFAD
L’E.F.A.D. (European Fédération of the Associations of Dieteticians) définit le diététicien comme une personne :
qui possède une qualification légalement reconnue en nutrition et diététique,
qui applique les sciences de la nutrition à l’alimentation et l’éducation de groupes de population et de personnes individuelles, qu’ils soient bien-portants ou malades.